Le texte adopté par le Parlement, particulièrement flou, revient à exclure toute référence aux LGBT du champ public. Un sujet présenté comme un combat civilisationnel majeur contre le « satanisme » de l’Occident.

Lire la suite