Le studio américain Blizzard se voit privé d’accès au premier marché vidéoludique mondial en raison d’un désaccord avec NetEase, son partenaire historique en Chine. Presque tous ses jeux doivent être retirés des plates-formes du pays pour une durée indéterminée.

Lire la suite