Le tribunal de Bamako a notamment reconnu l’accusé coupable d’actes de terrorisme. L’attaque s’était produite au sud-ouest de la capitale contre des soldats guinéens travaillant pour la mission de l’ONU au Mali.

Lire la suite