Face aux étudiants ce mardi 17 janvier 2023, le président de la transition, chef d'Etat, le capitaine Ibrahim Traoré, a abordé plusieurs préoccupations relatives à la vie nationale. « Il y a une réforme générale des partis politiques qui est en cours. Si nous ne le faisons pas maintenant, personne ne le fera après », a-t-il réitéré, après l'annonce dans son message de fin d'année.
Le garant des institutions nationales renvoie donc sur la place du débat, la question du nombre de partis politiques au Burkina. (...)

- Politique

Lire la suite