Le monde est dans un « triste état » en raison d’une « myriade de défis et de problèmes interdépendants », dont le changement climatique et des guerres, dont celle en Ukraine, qui s’accumulent « comme des voitures dans un accident à réaction en chaîne », a alerté mercredi le chef de l’ONU, lors de la réunion du Forum économique mondial de Davos (Suisse). « Je ne suis pas ici pour édulcorer l’ampleur de ce défi - ou l’état déplorable de notre monde », a dit le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres, relevant que le monde est en proie à une tempête parfaite sur plusieurs fronts. De nombreuses régions du monde sont en récession et le monde entier est confronté à un ralentissement. A a réunion de Davos, il a dressé un sombre tableau de la planète, avec des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement et une pénurie d’énergie.

Lire la suite