Le président de la Banque africaine de développement (Bad), Akinwumi Adesina a déclaré ce 25 janvier 2023 à Dakar que l’Afrique peut se nourrir elle-même. Il intervenait lors de l’ouverture des travaux du Sommet Dakar 2 portant sur la souveraineté alimentaire et la résilience. «Je souhaite de tout cœur et avec détermination que l’Afrique se nourrisse par elle-même. L’heure est à la souveraineté alimentaire et à la résilience de l’Afrique », a déclaré le président de la Bad. Selon lui, si des progrès ont été enregistrés ces derniers temps, avec une croissance du secteur agricole dans plusieurs pays, le continent reste trop dépendant des importations alimentaires. «L’Afrique importe plus de 100 millions de tonnes de denrées alimentaires aujourd’hui, d’une valeur de 75 milliards de dollars par an. Aujourd’hui, plus de 283 millions de personnes en Afrique souffrent de la faim au quotidien. Cela n’est pas acceptable. Aucune mère ne devrait avoir à subir les gargouillis d’estomac de son enfant affamé, jamais », a confié M.

Lire la suite