Il est urgent de s’attaquer au niveau élevé de pauvreté et d’inégalité auquel sont confrontées les populations autochtones, affirme l’Organisation internationale du travail (OIT) dans un nouveau rapport publié lundi. D’après ce rapport publié pour célébrer le 30e anniversaire de la convention (n° 169) relative aux peuples indigènes et tribaux (1989), les populations autochtones présentent près de trois fois plus de risques de vivre dans une situation d’extrême pauvreté que les autres catégories de la population.

Lire la suite