2022 Au quatrième trimestre 2022, la production énergétique, corrigée des variations saisonnières, est restée quasi-stable (+0,1%), en rythme trimestriel, en liaison à la légère dynamique de la branche « production et distribution d’eau, assainissement et traitement de déchets » (+2,5%). Selon la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), toutefois, elle a été contrebalancée par le recul de l’activité de « production et distribution d’électricité et de gaz » (-1,5%). Cette contreperformance des ventes d’électricité6 est le fruit des baisses enregistrées au niveau des tranches basse tension (-0,3%), moyenne tension (-2,1%) et haute tension (-5,1%). Sur un an, l’activité énergétique est restée dynamique avec des progressions de 8,3% et 12,3%, respectivement, au quatrième trimestre et sur l’année 2022.

Lire la suite