Prenant part à l’ouverture du Sommet Dakar 2 sur la souveraineté alimentaire et la résilience, le président de la Banque africaine de développement (Bad) s’est engagé pour aider les pays africains à lutter contre la dépendance alimentaire. AkinWumi Adesina a annoncé à cette occasion un montant de dix milliards de dollars. «L'Afrique peut et devrait contribuer à nourrir le monde. Le potentiel est important, mais personne ne mange cela. Il est temps pour le continent d'être appuyé afin de contribuer à nourrir le monde. La Bad s'engagera à hauteur de 10 milliards de dollars américains en faveur de l'Afrique au cours des prochaines années », a annoncé le président Adesina soutenant que le temps de l’action est venu.   «L’heure est venue pour la souveraineté et la résilience pour l'Afrique. Ce que l’Afrique fera dans l'agriculture déterminera l'alimentation du monde. Le reste du monde va soutenir pour aider l'Afrique à atteindre ses objectifs », a ajouté le le patron de la Bad.

Lire la suite