Sœur André, née Lucile Randon au sein d'une famille protestante, s'est éteinte hier mardi dans sa maison de retraite, à Toulon, où elle résidait depuis plus de treize ans. Le paradis ne pouvait attendre plus longtemps: la doyenne de l'humanité, la Française sœur André, est décédée mardi à 118 ans, après une vie marquée jusqu'au bout par le goût des autres et un humour ravageur. À quelques jours de ses 119 ans, «elle est décédée à 2H00 du matin. Il y a une grande tristesse mais elle le voulait, c'était son désir de rejoindre son frère adoré. Pour elle, c'est une libération», a annoncé David Tavella, chargé de la communication à l'Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes Sainte-Catherine-Labouré de Toulon, sur la côte méditerranéenne où elle résidait. S lefigaro.fr

Lire la suite ...