La nouvelle majorité républicaine à la Chambre des représentants exige une baisse des dépenses publiques en échange du relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis, avec un chantage au défaut de paiement. Aucun autre pays ne prend de tels risques pour des raisons de pure politique interne. Explications de Thomas Grjebine, économiste au Cepii.

Lire la suite ...