Deux Hollandaises ont été victimes d’attentat à la pudeur et pensent avoir été droguées le 16 novembre par un individu qu’elles ont rencontré à Flic-en-Flac. Elles ont porté plainte pour «being administered noxious substances» et pour attentat à la pudeur au poste de police de Flic-en-Flac.

Lire la Source ...