Le gouvernement burkinabè a confirmé avoir demandé le départ des troupes françaises basées dans le pays, dans un délai d’un mois. En réponse au président français, Emmanuel Macron, qui dit attendre des « clarifications » du président Ibrahim Traoré sur la demande de départ des forces spéciales françaises de son pays, le porte-parole du gouvernement […]

Lire la suite sur Maliweb