Alors que tous les observateurs plaident pour une limitation du nombre des partis politiques, l’on assiste chaque semaine qui passe à  l’émiettement  de la classe politique.

Lire la suite sur Maliweb