Ce n’est un secret pour personne que les vols de motos dans la capitale malienne sont monnaie courante mais ce fléau atteint son niveau le plus élevé en fin d’année, c’est-à-dire les mois de novembre et décembre.

Lire la suite sur Maliweb