Parmi les victimes du convoi minier de Boungou, il y avait sans doute de vaillants hommes et femmes qui auraient préféré se défendre que d'être abattus comme des animaux de brousse. Se battre et combattre pas seulement pour continuer à vivre, mais pour survivre en hommes fiers et dignes n'aurait alors pas été un choix mais une nécessité. Seuls des hommes sans fierté ni dignité auraient hésité à se défendre, s'ils en avaient les moyens, comme s'ils avaient le choix… D'où vient donc que l'on nous parle de « (...) - Opinions

Lire la suite