« Plus de peur que de mal » tel le sentiment du ministre de l’agriculture Moulaye Ahmed Boubacar lors de sa visite de supervision de campagne le mois dernier. Après avoir sillonné des zones

Lire la suite