La rencontre entre la synergie des syndicats signataires du 15 octobre 2016 et les familles fondatrices de Bamako s’est soldée par une nouvelle revendication : «Tant que les salaires ne sont pas débloqués notamment ceux de Bamako, Kayes et Sikasso, il n’y aura pas de conciliation», alertent les Syndicalistes.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault