Au cours d'une conférence de presse organisée ce vendredi 08 novembre 2018 à Ouagadougou, le Syndicat national du personnel d'appui à la recherche (REFEPAB) s'est dit offusqué par le mauvais traitement réservé aux travailleurs par les autorités administratives et politiques.

Source :

http://lefaso.net/spip.php?article86324

Pin It