Dakar, 14 jan (APS) - Le Conseil constitutionnel qui a publié lundi une liste provisoire de 5 candidats autorisés à participer à la présidentielle du 24 février prochain a justifié l'invalidation de la candidature de Karim Meïssa Wade et de Khalifa Ababacar Sall par leur condamnation à 6 et 5 ans de prison respectivement pour enrichissement illicite et escroquerie sur deniers publics.

Lire la suite