En effet, d’après les dernières nouvelles, Ousmane Sonko, le leader de PASTEF ainsi que la partie civile ont reçu via leurs avocats respectifs, un renvoi du dossier les opposant devant les Chambres criminelles.

Lire la suite