Les autorités kényanes poursuivent leurs investigations sur le parcours du Kényan suspecté d’avoir participé à l’attaque à la bombe contre une église de Kasindi ce dimanche 15 janvier et attribuée aux ADF par les autorités congolaises. Ce n’est pas la première fois qu’un ressortissant kényan est accusé de terrorisme en RDC. Que sait-on de lui ?

Lire la Source ...