Imprimer
Catégorie : RFI

Après l’échec à la présidentielle d’octobre 2020, l’Union des forces démocratiques de la Guinée (UFDG), principal parti d’opposition, cherche à remobiliser ses militants. Il organisait samedi 27 mars sa seconde assemblée générale virtuelle, à défaut de pouvoir réunir ses sympathisants à son siège, fermé par les forces de sécurité depuis octobre.

Lire la suite sur rfi.fr