Imprimer
Catégorie : RFI
En Tanzanie, l'opposition monte au créneau à trois jours des élections générales du 28 octobre, dont la présidentielle. Alors que la Commission électorale est souvent reprochée de soumission au pouvoir, l’opposition l’accuse d'avoir préparé de véritables fraudes en amont de ces élections, par le biais d’une manipulation du fichier biométrique des électeurs.

Lire la suite sur rfi.fr