Des ONG américaines ont assigné le gouvernement américain en justice pour avoir détricoté la loi protégeant les espèces menacées dont l'emblème même du pays, le pygargue à tête blanche. L'administration du président républicain Donald Trump a souhaité y apporter des changements significatifs, supprimant une clause accordant automatiquement la même protection aux espèces dites "menacées" qu'aux espèces "en danger d'extinction" immédiat.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault