Le président brésilien Jair Bolsonaro a lancé jeudi une nouvelle charge contre les ONG, "soupçonnées" d'être responsables des feux de forêt en Amazonie, tout en accusant la presse de faire du tort au pays avec une "psychose environnementale".

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault