Sous la pression internationale, le Brésil est entré en action dimanche en Amazonie, deux avions C-130 Hercules commençant à larguer des dizaines de milliers de litres d'eau au-dessus de la forêt tropicale où le nombre d'incendies progressait encore.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault