Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a indiqué jeudi ne pas vouloir "préjuger" des conclusions d'une enquête en cours sur sa possible implication dans un scandale et donc de son avenir politique, à moins de deux ans des prochaines élections présidentielles.

Original Source