Le président de l'Union africaine Macky Sall a assuré lundi que l'Afrique n'était "pas contre l'Ukraine", pays "agressé", mais a expliqué le refus de nombreux pays africains de prendre parti dans la crise comme une réaction à l'indifférence internationale face aux agressions visant le continent.

Lire la suite