La police nationale du Burkina Faso appelle, dans un communiqué, les chauffeurs routiers qui encombrent les voies d’accès à la capitale à reprendre le service dans le respect des textes et règles en vigueur.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault