Mercredi 25 janvier, le président des États-Unis a annoncé que Washington allait livrer 31 véhicules blindés lourds du modèle M1 Abrams à Kiev. Voilà qui suit la déclaration de l’Allemagne, qui, elle aussi, a décidé aujourd’hui qu’elle enverrait ses chars Leopard 2 sur le terrain du conflit russo-ukrainien.

Lire la suite