FeaturedComme ses concurrents de la sous-région, le port d’Abidjan poursuit de grands travaux de modernisation dans l’objectif de devenir la principale porte d’entrée maritime de l’Afrique de l’Ouest. Les opérations commerciales sur le nouveau terminal céréalier du port d'Abidjan pourraient démarrer en mars prochain, avec le niveau actuel des travaux qui a atteint 95% d’exécution physique. « À partir de mars 2023, le port d’Abidjan pourra accueillir des navires céréaliers avec 60 000 tonnes contre 30 000 tonnes anciennement », a indiqué Hien Sié Yacouba (photo), DG du port d’Abidjan. Budgétisé à 75 milliards FCFA, ce projet lancé en janvier 2020 est cofinancé par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), l’État ivoirien et des investisseurs privés.

Lire la suite