Il est temps d’admettre que le rêve américain n’existe plus. Les conditions qui le sous-tendaient – croissance économique solide et régulière, méritocratie structurée de manière à empêcher les riches de biaiser le système – appartiennent désormais au passé.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault