La Côte d’Ivoire est l’un des derniers pays à reconnaître sa responsabilité dans l’esclavage. Abidjan s’est engagé dès 1994 dans le projet de l’Unesco "Route de l’esclave" pour mieux comprendre l’esclavage.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault