Le président français Emmanuel Macron a réclamé dimanche à Ouagadougou "des clarifications" sur une éventuelle demande de départ des troupes françaises au Burkina Faso, attendant notamment que le président de transition Ibrahim Traoré "puisse s'exprimer".