Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva s’est dit lundi convaincu, trois jours après le limogeage du chef de l’armée de terre, que le Brésil reviendra « à la normalité » et que les forces armées y « rempliront leur rôle » sans « servir un politicien ».

Lire la suite ...