L’affaire opposant Johanna Barry au ministère de la Culture et à la structure KPAAF SARK à propos l’organisation du concours de beauté Miss Guinée est décidément loin de son épilogue.

Lire la source