Le gouvernement burkinabé a demandé, lundi 23 janvier, le retrait des troupes françaises du pays dans un délai d’un mois. Paris doit mener une solide réflexion sur le type de dialogue et de présence qu’elle entend poursuivre en Afrique.

Lire la suite