Le bilan de la tuerie qui a sévi samedi soir dans un dancing de Monterey Park (Californie) a été revu à onze morts lundi. Le mobile de l’assaillant, un septuagénaire d’origine asiatique, qui s’est donné la mort après son acte, reste encore inconnu, même si la piste de la jalousie est étudiée.

Lire la suite