Le dernier bilan a été communiqué mercredi par le procureur général ukrainiens. Les services de renseignement militaire ont estimé que l’armée russe avait « besoin d’environ une semaine » pour procéder à de nouvelles attaques de grande ampleur.

Lire la suite