Dans une déclaration en date du 17 janvier 2023, la Délégation de l'Union européenne fait noter que l'enlèvement des femmes à Arbinda, vient rappeler "les souffrances auxquelles les populations de nombreuses régions du Burkina Faso sont régulièrement confrontées ces dernières années" et ce du fait des attaques terroristes. L'union européenne "déplore et condamne avec force les attaques lâches et insidieuses menées par les groupes armés terroristes contre des civils innocents".
Tout en renouvellant leur (...)

- Attaques terroristes

Lire la suite