« Aucune loi ne saurait fixer le nombre de partis politiques au Burkina Faso. Une régulation en revanche pourrait empêcher leur prolifération ». C'est ce qu'explique en substance dans cette entrevue qu'a accordée le Pr Abdoulaye Soma à Lefaso.net, le jeudi 19 janvier 2023 à Ouagadougou. Il donnait son avis d'expert des questions juridiques sur le projet de réforme politique au Burkina Faso, du président de la transition, Ibrahim Traoré. Professeur de droit public, c'est en plein cours de droit (...)

- Politique

Lire la suite