Said Abdillah, président du parti Comores Alternatives et aux élections législatives veut taxer les transferts d’argent de la diaspora vers Comores. Selon lui la taxe alimentera une sécurité sociale pour aider à améliorer la santé [.

Lire la suite