Abidjan – Le député ivoirien, Dah Sansan, issu du Parti au pouvoir, a appelé l’opposition de son pays à arrêter « toutes ses manipulations » et de « comploter contre l’Etat », après que celle-ci a saisi l’Union Africaine (Ua) au sujet de la loi sur la réforme de Commission électorale indépendante (Cei) déjà adoptée par le Parlement et promulguée par le Président de la République, Alassane Ouattara, dans une interview avec Le Progrès.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault