Ouagadougou - Vaste de 485ha, dotée d’une végétation dense par endroit avec un retour progressif des animaux sauvages, la forêt de Nakemtenga-Gobéré (La-Toden, Passoré) aux portes du désert, est le fruit d’un combat acharné des populations locales avec l’appui de l’ONG Tree Aid.

Source :

http://news.aouaga.com/h/120767.html

Pin It