Bangui (République centrafricaine) – Nous assistons depuis quelques heures au revirement spectaculaire de l’affaire du riz avarié du président TOUADERA à une affaire d’État impliquant désormais certaines ONG nationales proches de la présidence de la République.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault