Les populations de Thiénaba qui préparent activement le Gamou risquent de vivre la même situation que celles de Touba avec un Magal sans eau. Hier, lors de la réunion préparatoire, le comité d’organisation a soulevé un paquet de difficultés qu’il a mis à l’actif des services de l’Etat en charge de l’hydraulique.

Source :

https://www.walf-groupe.com/gamou-de-thienaba-organisateurs-cognent-makhtar-cisse-senelec/

Pin It