Seize personnes ont trouvé la mort en trois jours à la suite des incursions de la CODECO, au village Djupalang’u, territoire de Mahagi (Ituri). Les derniers cas remontent au lundi dernier, où cinq personnes sont mortes et trois autres blessées par balles.

Lire la suite