Vingt-sept présumés auteurs des atrocités dans le territoire de Bagata, dont deux femmes, ont été présentés le mardi 24 janvier à l’autorité provinciale à Bandundu (Kwilu) par la Police nationale congolaise (PNC).

Lire la suite