Treize personnes affiliées à un groupuscule d’extrême droite comparaissent à partir de mardi, à Paris. Elles sont soupçonnées d’avoir préparé une série d’actions violentes, dont un projet d’attaque contre Emmanuel Macron fin 2018, en marge du centenaire de l’armistice.

Lire la suite